Facebook Twitter Flickr RSS

Réussir la transformation de l'école dans l'Eure

Les attaques subies par l'école publique ces dernières années l'ont affaiblie dans sa capacité à accomplir sa mission de service public.

Les tentatives de marchandisation des enseignements, la privatisation rampante avec l'autonomie donnée aux établissements qui porte en elle les germes de la recherche de rentabilité au détriment de l'efficacité du service public, la pénétration des idées d'entreprenariat dans l'enseignement, les dispositifs de favoritisme envers l'école privée, sont autant de défis que traverse l'Education Nationale aujourd'hui.Autant de sujets sur lesquels les membres de la FCPE sont confrontés dans leur quotidien de parents et dans leurs relations à l'école.

Si les luttes des militants, les actions menées ont permis l'arrêt de la destruction de notre système éducatif. Si les espoirs portés par la refondation de l'école sont immenses. Il n'en demeure pas moins que rien n'est achevé. Au contraire. Les balbutiements de la mise en place de la réforme des rythmes en est un premier exemple. Le nombre de communes qui ont choisi une mise en place dès cette année est très faible : 27. De plus, une réforme du collège est envisagée dans la foulée...

Pour défendre l'intérêt des enfants, la FCPE se renforce dans le département. Nul doute que chacun aura son rôle à jouer, qu'il soit adhérent individuel ou qu'il agisse dans son conseil local.